Noor-e-Pakistan نورِ پاکستان

Comprendre le Pakistan پاکستان سمجهنا

Le Pakistan est entouré de l’Inde à l’Est, de l’Afghanistan au nord-ouest et de l’Iran au sud-ouest. Il a également une frontière avec Chine au nord-est

Il est composé des provinces du Penjab, du Sindh, du Balouchistan et du Khyber Pakhtounkhwa, du Cashemire Libre (Azaad Kashmir) et des FATA (Federally Administered Tribal Areas, ou Régions Tribales fédéralement administrées en français). Les ethnies principales sont les penjabis, les pashtounes, les sindhis, les balouches, les cashemiris, ainsi que les muhajjirs, familles indiennes ayant émigré vers le Pakistan lors de la Partition. La langue officielle est l‘ourdou, mais sont également parlées le pashto, le penjabi, le balouchi, le sindhi, le hindko, le dari, et beaucoup d’autres

La ligne Durand, ainsi qu’est appelée la frontière avec l‘Afghanistan, a été tracée par les britanniques en 1893 pour, théoriquement, une durée de cent ans. Elle a coupé volontairement en deux les territoires pashtounes, et mêmes certaines tribus pashtounes (diviser pour mieux régner). Avec la partition en 1947 et la création du Pakistan, la frontière est restée telle quelle, mais beaucoup de pashtounes revendiquent un « pashtounistan ». Cette frontière a néanmoins toujours été très poreuse et facilement traversée dans les deux sens, la route d’Islamabad à Peshawar continuant logiquement vers Jalalabad et Kaboul

De l’autre côté, la partition de 1947 a coupé la province du Penjab en deux, en laissant une partie à L’Inde. Cela entraîna alors un exode massif de sikhs et d’hindous dans la direction de l’Inde, et de musulmans vers le nouveau Pakistan. La capitale du Penjab pakistanais, Lahore, est située à seulement quelques kilomètres de la frontière indienne, et du célèbre Wagah Border, la frontière indo-pakistanaise située sur la Grand Trunk Road, qui relie notamment les villes de Lahore au Pakistan et d’Amritsar, ville des sikhs, en Inde. Tout les soirs s’y déroule une cérémonie de relève de la garde des deux côtés de la frontière, à laquelle les gens des deux pays viennent assister en masse

La frontière avec l’Iran, elle coupe la province du Balouchistan en deux. Elle est le principal point de passage des migrants pakistanais vers l’occident

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :