Noor-e-Pakistan نورِ پاکستان

Elevage…

L’école n’est bien sûr pas obligatoire au Pakistan, et cela reste une question de moyens financiers pour la famille. Ainsi, souvent, les garçons sont scolarisés tant qu’ils sont petits on que la famille n’a pas vraiment besoin d’eux pour aider, dans les familles d’agriculteurs et d’éleveurs

Les ânes sont utilisés pour le transport, les buffles pour l’agriculture et pour leur lait, ce qui est souvent une source de revenus supplémentaire pour les familles, qui peuvent vendre ce lait

A l’arrière plan, un minaret en construction… Et les vaches regardent passer les trains

On boit le lait des vaches, mais aussi des buffles. Le laitier passe chaque matin dans les petites villes. Quand on a récupérer le lait frais, on le met à bouillir avant de le consommer

Publicités
Cette entrée a été publiée le mars 11, 2012 à 7:43 . Elle est classée dans Uncategorized, Vie rurale et taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :